Situations dangereuses entre chariot élévateur et piéton, des facteurs de risque et des options pour les réduire

Situations dangereuses entre chariot élévateur et piéton, des facteurs de risque et des options pour les réduire

Le chariot élévateur constitue un équipement de levage incontournable pour déplacer, transporter et transférer des charges plus ou moins lourdes dans une usine ou un vaste lieu de stockage. Bien qu’indispensable pour accélérer le travail et optimiser le rendement des employés, ils peuvent se révéler dangereux en cas d’absence de dispositions spécifiques par rapport à leur utilisation. Il faut notamment tenir compte des piétons qui vont et qui viennent et dont le comportement peut parfois être imprévisible.

Des facteurs de risque à ne pas négliger

Des causes diversifiées

Les causes d’accidents graves liés à l’usage du chariot élévateur sont nombreuses. En tête de liste, l’on retrouve le renversement latéral et le heurt d’un piéton. Il faut savoir que les facteurs de risque sont variés et peuvent différer du tout au tout d’un environnement à l’autre. Il n’existe donc pas de situation type.

Cela est possible en cas de piètre organisation du travail, d’une mauvaise connaissance des lieux, de méconnaissance des risques, de non-respect des règles ou encore d’un manque de visibilité sur les lieux.

Le comportement imprévisible des piétons

Les piétons qui peuvent se retrouver dans le voisinage d’un chariot élévateur peuvent provenir de différents endroits et départements de l’entreprise. Il peut s’agir non seulement du personnel de chantier, mais également des employés de bureau. Il y a également les personnes externes comme les clients et les visiteurs.

Pour ces diverses raisons, les piétons ne font pas nécessairement attention à ce qui se passe autour d’eux, notamment la circulation des chariots élévateurs. Le risque est d’autant plus grand pour les personnes qui ne sont pas du tout familières avec l’endroit où elles évoluent.

Quoi qu’il en soit, il reste possible d’anticiper, de prévenir et de limiter au maximum tous ces risques.

 

Comment réduire les risques liés à l’utilisation des chariots élévateurs ?

Avant tout, il faut savoir qu’il existe des normes, des réglementations et des lois qui régissent l’utilisation des chariots élévateurs, l’objectif étant de prévenir tout accident. Parallèlement à cela, des règles doivent être clairement établies pour cadrer toute circulation de piétons.

 

Voici donc une série de mesures qui pourraient être appliquées :

  • Interdiction d’accéder aux zones de circulation lorsqu’un opérateur manœuvre un chariot élévateur à travers un signal lumineux ou un cordon d’interdiction de passage ;
  • Séparer les zones de circulation des chariots et celles des piétons en cas de cohabitation incontournable ;
  • Établissement de règles de circulation claires pour les chariots : vitesse ; arrêt obligatoire au niveau des zones dangereuses (intersection, virage…) ; signal de mouvement (recul…) ; signal sonore ou visuels ; Etc ;
  • Établissement de règles de circulation claires pour les piétons : respect des zones de circulation autorisées ; respect des priorités ; formation spécifique pour les piétons amenés à intervenir dans les parages d’un chariot… ;
  • Mise en place de barrières de protection.

 

Au final, il s’agit donc d’une véritable éducation des employés et des piétons. Par ailleurs, investir dans des accessoires pour sécuriser les chariots et les personnes aux alentours s’avère également très pratique.

Partager cette publication

1-800-353-7557